Les instrumen­tistes

Un quatuor « ad hoc » accompagnera les solistes et le chœur.

En outre, l’œuvre sera ponctuée par l’intervention d’un petit ensemble de cors des Alpes.

Valérie Bernard au violon (en alternance avec Marc Liardon)

Après une formation complète dans les conservatoires, couronnée par un diplôme d’enseignement et deux premiers prix de virtuosité, elle se définit plutôt comme une musicienne artisane qui aime à plonger dans les racines populaires de la dite grande musique.

Mais c’est avant tout une histoire de son… qu’elle aime à tisser, marteler, caresser, sculpter de son archet quelque part entre chant, parole et danse. Et si cela l’emmène à interpréter des musiques qui sont capables d’offrir à qui les joue l’expérience vécue rattachée à son milieu, à des usages cérémoniels ou des phénomènes de la vie, c’est encore mieux !

Marc Liardon au violon (en alternance avec Valérie Bernard)

Diplômé du conservatoire de Lausanne, virtuosité chez Jean Jaquerod, Marc Liardon fête cette année ses 50 ans de pratique du violon. Musicien à l’Orchestre de Chambre de Genève en qualité de leader des seconds violons, il enseigne à l’école de musique de la Vallée de Joux. En parallèle à ses activités, il a exploré l’infini répertoire de musique de chambre, en trio, en quatuor, en octuor. Il joue en duo piano-violon et au sein du Quatuor Innatendu avec la pianiste et compositrice Pascale Desmeules. Il a fondé le Duo Zenith avec le violoniste Melik Kaptan.

Avide d'e'xplorer d’autres univers que celui de la musique classique, il a co-fondé le quintette 54ASTOR, centré sur la musique de Piazzola et joue régulièrement au sein du groupe lausannois Siga Volando. Le théâtre l’a toujours attiré et il a produit en 2015 un spectacle dont il est très fier : Mozart et ta sœur, pour 2 violons et comédienne avec Catherine Plattner et Nathalie Boulin.

Alain Ray à l’accordéon

Alain Ray commence à jouer de l'accordéon dès son plus jeune âge. Adolescent passionné et talentueux, il se met en compétition avec l'élite professionnelle des pays de l'Est et se perfectionne avec Friederich Lips, un virtuose russe. Il participe à de nombreuses formations musicales (baroque, classique, folkloriques, jazz, tango, cabaret).

Compositeur et arrangeur de musiques actuelles, classiques, de tango et de variétés, ses pièces pour accordéon sont largement diffusées. Avec deux musiciens argentins ils fondent en 2002, le trio de tango Los Malevos. Il étudie le bandonéon, se rend régulièrement en Argentine pour se perfectionner et donne des concerts avec divers musiciens locaux.

Serge Schlaeppi au trombone et harmonica

Serge Schlaeppi, né dans la deuxième partie du siècle passé, fait partie de ces musiciens dont la personnalité et l’originalité du jeu enrichissent les couleurs orchestrales des groupes qu’il fréquente.

Son premier instrument fut un harmonica, qu’il maîtrisa très tôt et sans difficulté. C’est sa curiosité pour la musique et les instruments qui le fit avancer.

Enfin, il choisit de travailler le trombone au conservatoire de Genève et de participer à divers séminaires donnés par des trombonistes de renom.

Ce qui ne l’empêche pas de groover sur une guitare basse au sein de diverses formations.

Dominique Bettens à la contrebasse

Dominique Bettens, née à Lausanne, entame sa formation musicale par le piano et la percussion. Elle accomplit ensuite des études professionnelles de contrebasse aux Conservatoires de Lausanne et Bâle dans les classes de Francis Marcellin et Yoan Goilav.

Après deux ans d'engagement à l'Orchestre Symphonique de Bienne, elle rejoint en 1991 l'Orchestre de Chambre de Genève où elle occupe le poste de co-soliste durant près de vingt ans. En parallèle, elle enseigne pendant quelques années le solfège au Conservatoire de Lausanne, la contrebasse au Conservatoire de Musique Neuchâtelois, et collabore ponctuellement avec l'Orchestre de Chambre de Lausanne, l'Orchestre de la Suisse Romande, divers ensembles de l'Union Suisse Des Artistes Musiciens et plusieurs formations de musique de chambre dont le duo "Basso va Piano" (contrebasse-piano), le trio "Bassissimo" (alto-violoncelle-contrebasse,) le quintette "FMR" (cordes et piano), "l'lmprobabil trio" (violon-contrebasse-claviers) et l'ensemble "Les Délices de Suzy" (musique de salon).

Musicienne indépendante depuis 2010, Dominique Bettens participe régulièrement aux concerts de l'Orchestre de Chambre Fribourgeois. En 2019, elle fonde le "Trio Palissandre" (marimba-contrebasse-piano) avec Didier Métrailler et Gérard Massini. Elle partage désormais ses activités entre musique et écriture, puisqu'elle exerce également le métier d'écrivain public.